L’ Agriculture

Une activité qui occupe l’espace

Le territoire communal est en majeure partie utilisé par l’agriculture.

Il a été façonné au cours des deux dernières décennies par quelques réalisations collectives engagées par les agriculteurs eux-mêmes :

• En 1987, une association de drainage a permis la réalisation de 700 ha drainés en 4 tranches sur 5-6 ans et de reprofiler le linéaire de fossés, ceci afin d’assainir plus rapidement les terres après les crues de l’hiver.
• En 1992, une association foncière agricole d’irrigation dans la logique de l’après-drainage a permis de mettre en réserve l’excès d’eau de l’hiver pour la réutiliser en saison estivale et assurer ainsi les récoltes
• En 2000, l’aménagement foncier a permis de regrouper les propriétés dispersées et de rendre plus praticable les chemins ruraux desservant les parcelles. Cette opération s’est faite en préservant les éléments du bocage (80% de haies conservées).
• En 2008, les 3 CUMA de la commune (Tenu, Bon vent et Pazennaise) fusionnent pour former une seule CUMA, la CUMA de Sainte Pazanne.
• En 2010, un diagnostic territorial est engagé par la Communauté de communes afin d’appréhender l’évolution de l’agriculture sur chacune des 7 communes. Ce diagnostic doit permettre de mieux répondre aux enjeux agricoles.

Une activité qui produit des matières premières alimentaires

Les principales productions du Pays de Retz se retrouvent également sur le territoire communal :
• Le lait et la viande bovine mais aussi caprine
• La viticulture
• Les productions hors-sol : volailles, veaux
• Le maraîchage
• Les céréales

La plupart sont en agriculture conventionnelle mais quelques unes en agriculture biologique.

Carte de répartition géographique des exploitations

Une activité qui assure plusieurs emplois à plein temps mais aussi saisonniers

• 64 exploitants(es) en activité et 16 salariés d’exploitation
• Plusieurs saisonniers

Une activité qui induit aussi des emplois sur le territoire communal

• La coopérative d’approvisionnements Terrena
• La coopérative d’utilisation du matériel agricole (CUMA)
• L’association de remplacement (Pazenaise remplaçante)
• Le cabinet vétérinaire

Une activité qui assure également des services 

• Service de proximité par la vente directe
• Gîtes ruraux

Les problématiques liées à l’activité agricole

• La part croissante de l’urbanisation au détriment des terres agricoles
• Le maintien de l’activité par le renouvellement des actifs (1 installation par an)
• L’utilisation des déchets (compostage des déchets verts et épandage des boues urbaines)
• La production d’énergie (valorisation du bocage –biomasse)
• La préservation de la qualité de l’eau.

 

Partager cette page sur :